Blasphem production

Vous souhaitez communiquer en vidéo ? Ne cherchez plus : Blasphem est une société de production audiovisuelle innovante qui vous inflige une véritable claque visuelle dans chacune de ses créations : Publicité, Clip Musical, Vidéos d'entreprise. Nous avons rencontré Sandra Kobanovitch, réalisatrice et fondatrice de cette production atypique, Interview exclusif :


Pourquoi avoir créé Blasphem ?


J'ai décidé de créer Blasphem pour répondre aux besoins croissants des professionnels et des artistes qui cherchent à communiquer en vidéo. J'avais envie d'amener une manière différente d'aborder les projets, sous un angle artistique puissant et assumé. L'objectif étant de créer des contenus qui ont un impact fort en matière de communication visuelle. Mes différentes expériences dans le cinéma m'ont donné envie d'aller plus loin et de viser plus large, d'apporter un regard neuf sur ces contenus, notamment en tant que productrice.


Quelles sont les prestations vidéo que vous proposez ?


Chez Blasphem nous sommes aptes à répondre à tous types de demandes, autant les publicités, qu'elles soient destinées au web ou à la télévision, mais également les clips musicaux, qui représentent une partie importante de nos réalisations, ainsi que les vidéos corporate du type reportage d'entreprise. Nous pouvons également produire de la fiction ou du documentaire. Tout est possible tant que le projet nous parle et que nous pouvons y apporter notre touche artistique.


blasphem

Qui sont vos clients ?


Notre clientèle se partage entre les entreprises au sens large, les professionnels qui souhaitent valoriser leurs produits ou services, et les labels musicaux qui souhaitent mettre en image les créations musicales de leurs artistes. Nous travaillons parfois avec des artistes indépendants également ainsi que des associations.


Comment votre entreprise s'adapte-t-elle à des clients si différents ?


Notre force réside justement dans notre polyvalence, il est clair qu'un clip de rap n'a rien à voir avec une vidéo corporate réalisée pour un restaurant par exemple, mais techniquement et artistiquement il y a toujours un regard à amener et un message visuel à faire passer. Nous avons également des équipes dédiées pour chaque type de projets, différents réalisateurs qui peuvent proposer une vision adaptée aux attentes du client.


Comment se déroule une prestation type ?


Il n'y a pas de prestation type car chaque projet est unique et les demandes sont souvent très variées, en règle générale tout débute par une rencontre avec le client, l'entreprise ou l'artiste, afin de cerner ses besoins et comprendre le projet qu'il veut nous confier. Dans un second temps vient la phase d'écriture, notamment dans le cas d'un clip musical, la rédaction d'une trame narrative et parfois d'un story-board détaillé qui nous permettent de donner à voir au client une vision assez précise du projet. La pré-production continue ensuite avec les repérages des décors éventuels et les castings de comédiens quand c'est nécessaire. Le moment crucial de la prestation est bien évidemment le tournage, c'est le rôle du réalisateur de mettre en scène chaque séquence, chaque plan, en dirigeant les techniciens et les acteurs. Une fois le tournage terminé vient la partie post-production : le montage image et son, l'étalonnage des couleurs, la mise aux normes technique de diffusion et enfin la remise du produit final au client.


Parlez-nous de vos équipes, avec qui travaillez-vous ?


La réalisation audiovisuelle est un travail d'équipe car cela nécessite de nombreuses compétences techniques et artistiques. Nous travaillons bien sûr avec des réalisateurs, j'en fais partie puisque je réalise aussi certains projets, mais également avec des techniciens talentueux tels que des chefs-opérateurs, ingénieurs du son, cadreurs, opérateur de drone, monteur, étalonneur etc. Ponctuellement nous pouvons aussi engager des costumiers, maquilleurs, décorateurs, sur des projets ambitieux. Le rôle du producteur est de manager et coordonner tous ces professionnels, pour obtenir le résultat désiré.


Un projet à confier à Blasphem ? Rendez-vous sur www.blasphem.fr

Nous remercions Sandra Kobanovitch d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.


les meilleurs accords mets et vin

Les fêtes de fin d'année approchent à grand pas et c'est le moment délicat ou vous allez devoir choisir le meilleur vin pour savourer votre repas familial. Ne commettez plus de faux pas et apprenez dans cet article quelques règles de base pour obtenir un accord parfait entre les mets et le vin.


Comment réaliser un accord mets/vin idéal ?


Les règles classiques des accords sont bien connues : plat structuré, vin corsé ; plat léger, vin léger ; poisson, vin blanc ; viande, vin rouge etc. Il faut ensuite tenir compte d'aspects tels que la tendance sucrée ou amère du plat, son caractère plus ou moins gras. Mais il est possible, dans certains cas, d'oser des combinaisons plus audacieuses, comme oser associer le goût amer du gibier à un vin onctueux. Quoi qu'il en soit, voici un mini-guide pour vous orienter :


Quel vin pour les entrées ?


Si votre entrée est à base de légumes ou de poisson, un vin blanc sec jeune et léger ou un vin mousseux sec ; Si l'entrée est à base de charcuterie ou de viande (viande rouge ou viande blanche), un vin rouge léger ou moyennement corsé. Nous vous recommandons un Chardonnay pour le blanc et du Beaujolais pour le rouge.


Quel vin pour accompagner le poisson ?


Le meilleur vin pour accompagner le poisson peut aller du vin blanc sec le plus classique (comme le Sancerre) à un vin plus structuré, en fonction de la consistance et de la complexité du plat. Pour le saumon fumé nous vous recommandons du Pouilly-fuissé. Pour les poissons comme la daurade ou le bar au four ou grillé, un bon vin rouge léger comme un Gamay peut convenir (le blanc n'est pas la règle absolue pour les poissons). Pour les crustacés, les coquillages crus et les fruits de mer en général optez pour un vin blanc sec. Pour les huîtres, le vin classique est le Muscadet.


Quel vin accorder avec la viande ?


Avec des viandes blanches, grillées ou cuites au four, un vin blanc Chardonnay fait bien l'affaire. Pour les viandes rouges et le gibier, la bonne solution est le vin rouge (comme un Saint-Émilion ou un Chinon).


Quel vin associer au fromage ?


Les fromages frais demandent des vins blancs secs et légers, ceux légèrement affinés, des vins blancs secs de corps moyen, ou des rouges légers et peu tanniques. Les fromages plus anciens s'apprécient mieux avec un vin rouge. Pour les fromages à pâte persillée et épicée, on choisit des vins doux tels que le Sauternes.


Choisir le vin pour le dessert, la touche finale.


Pour les desserts un vin blanc fruité et liquoreux comme le Coteaux du Layon ira parfaitement avec la majorité des desserts. Avec les bûches et les plats glacés vous pouvez opter pour un Monbazillac.


En règle générale, si vous n'êtes pas certains de l'accord met/vin à réaliser, demander l'avis d'un spécialiste de la question : caviste, sommelier, les passionnés se feront toujours un plaisir de vous éclairer à ce sujet.


Éco Magazine vous souhaite des bonnes fêtes à toutes et à tous !

Vous avez besoin d'un service de livraison d'apéro à Bordeaux, rendez-vous sur ce site livraison-apero-bordeaux.fr

Dernière mise à jour : 15 nov. 2019


Fobs Family office à Paris, Bordeaux, Lyon

Comment préserver votre patrimoine, maintenir votre fortune familiale et investir intelligemment ? Le Family Office est la structure idéale pour répondre à toutes ces problématiques. Nous avons rencontré Mehdi Ali-Larbi, associé fondateur de FOBS, un Family Office dédié aux entrepreneurs et basé à Paris. Ce spécialiste de la gestion de patrimoine a répondu à toutes nos questions.


Bonjour Mehdi, pouvez-vous nous expliquer ce qu'est un family office ?


Un Family Office est le chef d'orchestre du patrimoine familial car il en a une vision globale et transverse. C’est le conseil qui s'inscrit dans le temps long, il est présent pour éclairer et aider les membres de la famille concernant les décisions à prendre pour bâtir une stratégie durable, permettant ainsi au patrimoine familial de passer d’une génération à l’autre. Le nombre d’expertises d’un Family Office est important, elles sont d’ordre juridique, fiscale, financière, immobilière, philanthropique et peut-être même psychologique pour ce qui concerne la gouvernance familiale.


Quels sont vos clients ? Seulement des ultras riches ? 


Au sein de notre cabinet de conseil, nous accompagnons presque exclusivement des chefs d’entreprises. Leur patrimoine est majoritairement concentré dans des actifs professionnels. La valorisation de leur participation peut sembler importante, en réalité il n’y a rien de plus risqué. C’est aussi pour cela que nous intervenons, afin de pérenniser la création de valeur issue du risque entrepreneurial.


Quel est le "ticket d'entrée" pour faire gérer sa fortune par un family office ? Quelle somme minimum conseillez-vous d'y placer ?


Il n’y a pas à proprement dit de ticket d’entrée. Un chef d’entreprise qui n’a pas cédé concentre toute sa richesse dans son entreprise. Pourtant nous accompagnons pareillement les dirigeants en activité. À vrai dire, ce sont nos clients qui nous choisissent car notre offre est dédiée aux patrimoines complexes et nous sommes en mesure de traiter les situations qui sont les plus simples à celles qui requiert le plus de compétences.


Parlez-nous de l'aspect philanthropique du family office.


Un projet philanthropique est avant tout un outil d'adhésion, pour soi et pour sa famille, ses collaborateurs. Il permet assurément de nous réunir autour d'une cause commune. Cela peut- être pour soutenir une passion dans le domaine artistique ou sportif, les causes caritatives évidemment, sociales très souvent et de plus en plus pour aider les actions en vue de limiter l’impact de nos modes de vie sur la planète. C’est un enrichissement bien différent et autrement plus concret.


Vous intervenez uniquement pour des clients à Paris ou également à l'international ?


FOBS Family Office intervient partout en France et dans le monde entier. J’ai passé près de 10 ans dans l’établissement bancaire de référence des Français de l’étranger et du monde diplomatique. Cette expérience m'a permis de faire croitre mon goût pour les problématiques internationales. Également, l’activité de nos clients se réalise pour une part croissante en dehors de nos frontières. De ce fait ils sont mobiles tout comme les autres membres de la famille qui étudient et vivent à l’étranger.


Quelle est votre plus belle expérience professionnelle en tant que gestionnaire de fortune ?


Certainement d’avoir sauté dans le bain de la création d’entreprise comme mes clients l’ont fait avant moi et de nouveaux le feront après.


Pour finir, quel serait votre conseil d'expert pour une personne qui veut faire gérer sa fortune par un family office ? Quels sont les écueils à éviter ?


Il faut éviter d’attendre et éviter de se précipiter. Attendre trop longtemps avant de solliciter un conseil est une erreur car le temps est le meilleur allié des stratégies patrimoniales. Se précipiter pour investir c’est l’écueil à éviter. Il faut prendre le temps pour éviter de faire des erreurs, structurer ses actifs et mieux gérer le risque. La performance se construit sur le temps long et elle n'en sera que plus durable.


Retrouvez Fobs Family Office à Paris sur leur site https://www.fobs-family-office.fr/

À très bientôt dans Éco Magazine pour une nouvelle Interview !


-


Partenaire : Cabinet de conseil en innovation